Share

Fréro Delavega: les deux amis reviennent sur les raisons de leur rupture et dévoilent leurs projets

La séparation des Fréro Delavega a provoqué un véritable raz-de-marée chez leurs fans. Après six ans d’aventure commune, les deux chanteurs ont décidé de mettre fin à leur duo, comme ils l’ont confirmé le week-end dernier lors d’une interview accordée à l’émission 50 minutes Inside. Florian (Delavega), à l’origine de ce choix, a tenu à expliquer en détails les raisons de cette rupture dans un entretien au Parisien.

“Séparation, cela fait un peu violent et négatif. On met fin à une aventure humaine. Nos envies divergent. C’est une décision triste, bien sûr, mais on croit vraiment à l’idée de cycles dans la vie. C’est le début d’une autre aventure. Et c’est une chance de pouvoir finir en haut. On aurait pu se perdre si on avait continué”, a-t-il notamment déclaré. Quant à Jérémy (Frérot), il n’a pas vraiment eu d’autre choix que d’accepter la décision de son acolyte. Toutefois, le chanteur semble vouloir profiter à fond des derniers moments passés ensemble: “on ne se sépare pas, on prend juste deux chemins différents. C’est comme la rupture d’un couple, c’est évidemment difficile. Mais le temps passe, on l’accepte. Et on va faire de la fin de notre tournée un cadeau. On va profiter”.

Lassé de courir après les ventes et le succès, Florian aspire désormais à autre chose. Il a notamment expliqué vouloir partir sur une bonne note.“On savait que 2017 serait une année cruciale. En discutant du troisième album, j’ai compris que je n’avais plus la force et l’envie de continuer. Dans notre société, on accepte mal que les choses s’arrêtent, mais quand l’humain dysfonctionne, à quoi ça sert de continuer? Et quand quelque chose a été magique, il faut savoir le préserver. C’est une superbe histoire, je ne veux surtout pas noircir le tableau, il y a juste des choses qui ne me conviennent plus”.

Et parmi elles: l’exposition médiatique. “Les concerts, c’est toujours magique; le plus dur, c’est autour… Quand on me demande de faire le chanteur, de chanter avec d’autres que Jérem, je ne me sens pas à l’aise. Et puis l’image, tu ne maîtrises rien. Heureusement que nous étions deux pour affronter ça. Seul, je n’aurais jamais eu le courage. Le succès, c’est beau, mais c’est violent, clairement”, a-t-il expliqué. Même son de cloche pour Jérémy. “On a pris dans la gueule l’image qui est transmise de nous, mais aussi le conformisme d’Internet. C’est hallucinant”. Malgré tout, le compagnon de Laure Manaudou ne souhaite pas arrêter la musique pour autant: maintenant qu’on a fait nos armes à deux, j’ai envie de voir ce que ça fait de chanter seul, d’assumer seul le message que nous portions“.

(Voir ci-dessous le clip d’un de leurs plus grands succès):

 

Article source: http://www.francesoir.fr/culture-musique/frero-delavega-les-deux-amis-reviennent-sur-les-raisons-de-leur-rupture-et-devoilent